REPRENDRE LA VIE ACTIVE TOUT EN ALLAITANT

Allaiter son bébé et reprendre le travail c’est possible

Reprendre la vie active tout en allaitant, c’est possible ! Et ça se prépare ! 

Aujourd’hui j’ai envie d’aborder un sujet qui me tient vraiment à coeur.

L’allaitement … Allaiter son nouveau né dès sa venue au monde, dès les premiers moments de vie, c’est magique et naturel.

On en profite à fond pendant notre congés maternité, congés parental aussi mais qu’en est-il lorsque la reprise du travail approche.

Tant de questions, de frustrations et d’angoisses qui commencent à nous tourmenter.

Photographier l’allaitement c’est immortaliser un moment de vie, qui ne dure qu’un temps et aujourd’hui j’ai voulu partager l’envers du décor de l’allaitement avec une maman qui entame sa reprise au travail.

Une maman entrepreneuse, cheffe d’entreprise, Maryline qui nous raconte avec ses mots de Maman et de femme active,  la préparation de son retour à l’institut.

Immortaliser des moments de vie du quotidien, se souvenir de chaque détail.

Témoignage de cette jeune maman  

 
Esthéticienne de métier,
j’ai réalisé mon rêve : ouvrir mon institut de beauté. Je me suis donnée corps et âme pour ce “1er bébé” durant 4 ans.
 
J’ai attendu de recruter du personnel de confiance avant d’envisager de fonder ma famille à 30 ans.
J’étais convaincu que j’allais être impatiente de reprendre le travail pendant mon congé maternité étant une fanatique de mon institut.
Mais j’avais pas pensé à une chose… c’est l’amour INCONDITIONNEL pour ma fille. 
 
J’ai fait le choix de l’allaiter, sans être convaincu d’y arriver. J’ai été bien entouré et conseillé par les sages femmes mais aussi par ma marraine d’allaitement et photographe Dalale et grâce à cela j’allaite toujours exclusivement au bout de 3 mois et c’est un pur plaisir. Des moments uniques entre ma fille et moi. 
 
La séparation sera plus dure que prévu car lorsque que je la laisse ne serait ce que queques minutes à son père ou à de la famille, jai toujours peur qu’elle est besoin de moi pour se calmer. 
 
Mais il faut bien reprendre le travail.
Nous avons fait le choix de recruter une assistante maternelle qui accepte de donner le lait maternel à ma fille.
Du coup ni une ni 2 je me suis mise à tirer mon lait tous les jours pour pouvoir le congeler en anticipant le moment où j’allais devoir la laisser à sa nounou.
Je n’utilisais jamais le lait tiré pendant mon congé mater en me disant que cétait du gaspillage sauf que j’avais oublié quelque chose que mon assistante maternelle m’a rappelé… l’habituer au biberon.
 
À 3 semaines de la laisser, je jongle donc entre donner le sein et le biberon.
Ça n’a pas été simple tout de suite.
Et des doutes subsistes encore lorsque je vois qu’après son biberon, elle a encore besoin de ce contact au sein pour l’apaiser.
Le stresse est de mise…
Comment la nounou va pouvoir la calmer si elle réclame mon sein sachant que c’est un environnement et une personne qu’elle ne connais pas?
Heureusement qu’existe  l’adaptation. Comment va t elle gérer 4 enfants sachant que ma fille réclame beaucoup d’attention? Mais c’est son métier, elle saura y faire.
 
De nombreuses peurs que je vais devoir surmonter… Comme toutes les supers mamans avant moi
 
Maryline.

photographe maternié allaitement maternage nouveau né

Je remercie Maryline pour son témoignage et sa confiance également. Elle a voulu immortaliser ce moment de vie, un moment important pour elle, son mari et sa fille. 

Je lui souhaite une belle reprise toute en douceur, n’hésitez pas à partager cet article si il vous a plus. 

Je vous dis à très bientôt pour un nouvel article. 

PRENEZ SOIN DE VOUS ET PROFITEZ DE LA VIE. 

Dalale.

Partager cet article